Télérama – Trois films de F.-J. Ossang, flibustier punk et sauvage, à revoir cet été

Jérémie Couston

Publié le 23/08/22

Le cinéma de F.-J. Ossang est « une forte expérience sensorielle, parfois proche de l’hallucination » selon Gabriela Trujillo, directrice de la cinémathèque de Grenoble.
Le cinéma de F.-J. Ossang est « une forte expérience sensorielle, parfois proche de l’hallucination » selon Gabriela Trujillo, directrice de la cinémathèque de Grenoble. Renaud Monfourny / Renaud Monfourny/Leextra via op

“Docteur Chance”, “Le Trésor des îles chiennes” et “L’Affaire des divisions Morituri”, les trois premiers films furieux et desespérés de ce poète hors norme ressortent en salles. C’est Gabriela Trujillo, directrice de la Cinémathèque de Grenoble, qui en parle le mieux.

C’est naturellement vers cette éminente connaisseuse des réalisateurs hors formats, que nous nous sommes tournés pour dresser le portrait du punk cantalou F.-J. Ossang.

a retrouver ici

Ce contenu a été publié dans filmographie, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.