Le Trésor des Iles Chiennes

OSS-LETRESORDESILESCHIENNES-recto-BD1990 (France/Portugal)

Scénario : F.J. Ossang.  Photographie : Darius Khondji. Musique : Messageros Killers Boys. Montage : Natalie Perrey. Décor : Jean-Vincent Puzos. Son : Jorge Cerveira. Mixage : Julien Cloquet.

Interprétation : Stéphane Ferrara, Michel Albertini, Mapi Galan, Diogo Doria, Serge Avedikian, Clovis Cornillac.

Production : Gemini Films / Les 3 Lumières Productions (Paulo Branco et Oskar Leventon)

109 m, / 35 mm / cinémascope noir et blanc / Dolby SR

« L’ingénieur Aldellio a découvert la synthèse artificielle de deux substances fondamentales (le Stelin et le Skalt) permettant la production d’une énergie (l’Oréon). Grâce à cette découverte, l’équilibre mondial a été reconditionné. Quand débute le film, l’ingénieur a disparu avec le secret de transformation du ‘Stelinskalt’. Le consortium producteur de l’Oréon, la Kryo’ Corp, est au bord de la faillite. Et le monde à la frontière du chaos… » (FJ Ossang)

La bande-son du Trésor des Îles Chiennes , qui aligne les morceaux d’anthologie ? « Pièces du Sommeil », « Descente sur la Cisteria », « Désastre Des Escortes », « Passe des Destitués », « Chant des Hyènes » ou le séminal « Soleil trahi » ?, accélère le voyage psychique de figures tournoyant dans leurs hallucinations d’intrigues. À l’imagerie consumériste contemporaine des Big Lebowski et autres Bad Trip , on oppose la magnificence plastique, l’énergie combattante et la sincérité expérimentale des îliens d’Ossang. Sur fond de cendres et de laves immémoriales, fuyant la Ténèbre au volant de jeeps subtilisées à des rêves d’enfance, les personnages propulsent vers le futur cet art de la drogue légué par des siècles de romantisme noir. C’est lui leur vrai trésor, thésaurisé par des poètes addictés par-dessus tout à leur discipline. Leur arsenal : non pas tant guns et kalashnikovs, que « le prince cutter » (comme F.J. le chantera plus tard dans « Claude Pélieu was here »), c’est-à-dire la puissance de découper et trancher autre part que sur les pointillés, l’instinct de s’arracher à tout ce qui pourrait les retenir de s’abandonner au vertige. (Nicole Brenez)


 

Gallerie « Le trésor des Iles Chiennes »

Pour retrouver l’ambiance de ce film, voyagez en cliquant sur les 32 images ici. grand merci à Fabien Thévenot

 

Gallerie 2 « Le trésor des Iles Chiennes »

Encore merci à Fabien Thévenot pour ces images d’exploitation du film.


 

Toutes les autres infos sont ici

Affiche originale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *