9 Doigts sur France Culture !

A retrouver sur le site de France Culture

Il y a quelques jours, le producteur du prochain film de F.J Ossang a ouvert une cagnotte sur un site dédié au financement participatif.

Neuf doigts, film de F.J Ossang
Neuf doigts, film de F.J Ossang Crédits : F.J Ossang

Il y a quelques jours, plusieurs journalistes, parmi lesquels Antoine Guillot, Arnaud Laporte et moi-mêmes avons reçu un courriel pour nous alerter sur la situation d’un film, un film actuellement en fabrication, Neuf doigts de F.J Ossang. Alors F.J Ossang est un artiste multi-disciplinaire comme on dit, il écrit, il chante, et il réalise des films. Il a réalisé plusieurs court-métrages, et puis 4 long-métrages, dont le dernier en 2011 s’appelait Dharma Guns. Plusieurs de ses films ont été nommés dans des festivals prestigieux et ont remporté des prix. Un cinéma souvent en noir et blanc, inspiré par l’expressionnisme, avec des références à la Nouvelle Vague et au situationnisme, en tous cas un projet esthétique qui est très cohérent depuis le début. Neuf doigts son prochain film se présente comme un film noir d’anticipation, en noir et blanc à nouveau, avec au casting Damien Bonnard, Pascal Grégory, Paul Hamy, Gaspard Ulliel entre autres. Des acteurs connus, un réalisateur connu, des multiples sélections dans des festivals, mais il y a un hic. Le mail qu’on a reçu émane de Sébastien Haguenauer, qui produit le film, qui n’a pas réussi à réunir tous les financements nécessaires, et qui relaie donc un lien vers un site de financement participatif. Un site de financement participatif c’est un site ou tout un chacun peut donner ce qu’il veut pour participer, ça peut être n’importe quoi, à la production d’une oeuvre d’art, un cadeau d’anniversaire etc.

Pourquoi ça a été aussi compliqué de trouver de l’argent? Sébastien Haguenauer m’a expliqué le problème, et puis sa démarche. D’abord ça n’a pas été facile avec les chaînes de télévision, Arte a refusé le projet c’était clairement la seule chaîne qui aurait pu s’emparer de ce projet là, et puis le film n’a pas été pré-acheté. Il faut dire que le scénario de F.J Ossang est un objet très littéraire, qui demande du temps et une attention particulière, pas facile pour les chaînes qui en reçoivent beaucoup. Au niveau du CNC, vous savez qu’il y a des ratios obligatoires qui régissent la part des fonds publics dans le financement d’un film, pour une oeuvre fragile comme Neuf Doigts, ça ne peut pas dépasser 60% du budget total, or ça ne suffit pas. L’avance sur recette accordée par le CNC a été chiffrée très bas pour le film, et en plus c’est déjà trop, la production va donc devoir rendre de l’argent.

Sébastien Haguenaueur se retrouve confronté à une troisième voie qu’il ne connaît pas, c’est la première fois qu’il fait ça, et de son avis même il n’est pas formé pour ce travail, qui consiste à maîtriser les réseaux sociaux, faire de la publicité. En revanche ce n’est pas la première fois qu’on entend parler de telles démarches. Il y a quelques années, une comédie, Discount, avait ainsi fait appel au financement participatif pour une partie de son budget, c’était le cas aussi d’un projet de “goguette photographique” de JR et Agnès Varda qui avaient réussi à lever 50 000 euros, Xavier Dolan avait lui lancé un appel pour Lawrence Anyways et avait réussi à récolter près de 35 000 dollars canadiens. Evidemment la démarche dans tous ces cas n’est pas la même: de la vraie demande économique au coup de publicité, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne.

Intervenants

 

 

 

Ce contenu a été publié dans chroniques films, medias, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *