mières faciles à trahir, à renverser, chez des
emmancheurs à dix kopecks la sieste, sans
rhum, sans anisette ; et merci, pourquoi pas ?
M'ont tuyauté la truffe, le gosier. Je prenais
l'air, l'air et l'eau par tous les trous, la bruine
du matin, les grosses gouttes de midi, les
fumées rances, les écumes savonneuses, par
tous les trous les vents contraires, les seconds
souffles, les postillons. J'étais poreux comme
un tuf, comme une éponge. J'étais une pas-
soire. M'ont faufilé en biais, m'ont cousu de fil
blanc. Je marchais en crabe, je roulais sur mes
jantes. M'ont ligoté sur la planche électrique,
m'ont donné la becquée du sommeil de
plomb. Ont trempé leurs outils dans mes reins,
dans mes glandes si tendres, ont saucé leur
pain dur dans mon cur. M'ont tanné la
couenne, M'ont fouetté la cervelle. M'ont cui-
siné sur l'hier gris, sur les lendemains qui
déchantent, sur la vie qui va son trot. M'ont
forcé à manger le morceau.


Quelle heure est-il
Mam'selle Sourcil ?