France Culture rend hommage à Venezia Central

A réécouter ici

 

Venezia Central réunit des textes s’échelonnant sur une vingtaine d’années. Chacun d’eux marque le seuil d’une évolution ou d’une mutation, car telle est bien la fonction de la poésie : forcer un passage que la prose ni aucun film ne saurait former. Retour à la nudité rythmique des mots, poème pour rien sauf entendre une autre voix, qui marche le monde.

Les amis morts, la tentation brutaliste du noise’n’roll, la tenture neigeuse du cinématographe, le brouillard des grands récits captifs hantent plus que n’habitent ce livre. Et toute l’agitation d’un siècle évanoui, alors que bruit toujours l’Ange de poèmes silencieux.

 

 

Ecrivain et cinéaste, F.J. Ossang est né en 1956.

Dés 1977, il crée la revue Cée (Céeditions / Christian Bourgois). En 1980, il fonde le groupe MKB Fraction Provisoire qui enregistre 9 albums.

Cinéaste, il a tourné plusieurs longs-métrages dont Le Trésor des îles chiennes (1991), Docteur Chance (1998), Dharma Guns (2011) (réunis en 2 coffrets DVD chez Potemkine / agnès b) – et prépare un nouveau film : pour 2015.

Il est notamment l’auteur de Génération Néant (1993), W.S. Burroughs (J.M. Place, 2007), Hiver sur les continents cernés (Le Feu Sacré, 2012) ou Mercure insolent (Armand Colin, 2013).

En 2015, il publie un livre de poèmes au Castor Astral : Venezia Central – et prépare un nouveau long-métrage : 9 Doigts.

 

Les chansons et musiques sont extraites des films : Dharma Guns, Silencio, Docteur Chance.

Ce contenu a été publié dans blibliographie, medias, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *