Alcove Clinique (extraits)

Alcove Clinique

Récit – Ceeditions 1981 – 75 pages

Dans la Mort. Vous êtes dans la Mort. Dans les steppes regards. Les Yeux de la vie, les Yeux de la mort, et la steppe. herbes rases, épineuses, coupantes, interminablement raidies sur leur couche d’infinitude.

Générique des figures mortuaires :
Soledienne, la Première Morte.
Corps bleuté, glacé sous l’empire des veines figées, peuple de masses coagulées. Poignets tailladés d’Elle, tiédie dans les eaux rouges de la baignoire.
Pella :
Deux autres girls. Tuées.
Frantz Varetzi, le Dernier Narrateur.
Il. Recherche la Tombe Soledienne. Rampe vers l’inacessible fosse des cendres. Egaré dans les steppes regards du mâle et de la femelle, de la vie et de la mort, du soleil et de la nuit, de l’éxécuteur et de la victime assassine.

La fouille du cachot de lueurs s’est amorcée. Les montagnes de poudre de la Maison des Morts commencent à se disperser sur les steppes. herbes rases, épineuses, coupantes, interminablement raidies sur leur couche d’infinitude. Dans la Mort, vous êtes dans la Mort.

(…)

Ce contenu a été publié dans blibliographie, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *