F. J. Ossang (“9 Doigts”) : “A l’âge d’or du cinéma, rien n’était trop beau pour le grand public” – Telerama

Fasciné par le cinéma muet et ses maîtres, contraint à une “nudité budgétaire”, mais attaché à l’argentique, F.J. Ossang pratique un cinéma radical et hors normes, dont “9 Doigts”, son dernier film, se veut l’ambitieux manifeste.

Aussi original que son nouveau film, 9 Doigts, aussi aventureux et aussi visionnaire, F. J. Ossang est un artiste qui a toujours fait pour le cinéma un rêve radical. En 2018, il continue à dialoguer avec les réalisateurs du temps du muet. Et avec les écrivains qui ont donné à l’aventure ses lettres de noblesse. Poète et musicien aussi, F. J. Ossang (François-Jacques Ossang de son vrai nom) ressemble aux personnages légendaires qui peuplent son cinéma. Mais il sait aussi se prêter au jeu de l’interview.

lire la suite sur telerama

Ce contenu a été publié dans filmographie, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.