La critique des médias est un sujet qui semble vous tenir particulièrement à cur...

Je ne suis pas certain que la critique des médias soit le vrai sujet de Enfin pris ? Il est plutôt question des parcours des uns et des autres, qui débouchent sur d'éventuels retournements de veste. C'est aussi un film sur le fait de laisser tomber à un moment donné certains idéaux de jeunesse, ce qui n'est pas spécifique à la télévision. Mais je parle de choses que je connais, qui me sont intimement proches, et je les travaille avec une matière autobiographique.

Peut-on considérer le film comme une suite de Pas vu pas pris ?

La première séquence de négociation au téléphone sur l'éventuel retour de Bourdieu dans l'émission de Schneidermann date de 1997. Elle est contemporaine de celle avec Karl Zéro qui clôt Pas vu pas pris. Des thèmes sont donc récurrents et, en même temps, le film est ailleurs, dans un autre registre, même si en apparence il s'agit d'une sorte de suite.

 

   
On retrouve le personnage de Pierre Carles dans d'autres aventures, mais il a changé, mûri, et il est sans doute moins naïf à la fin de Enfin pris ? Ce personnage reviendra peut-être dans un autre film, mais il n'y a pas eu de volonté au départ de construire une continuité entre ces films. Ce qui est devenu Enfin pris ? a failli être un prologue de La Sociologie est un sport de combat. On voulait expliquer pourquoi on déroulait un film de deux heures vingt consacré à Pierre Bourdieu sans qu'il y ait de contradicteurs  critique qui a d'ailleurs été faite à la sortie du film. La réponse est Enfin pris ?

Comment procédez-vous ? Vous archivez tout sur tout ?

J'archive énormément et à un moment, les choses prennent leur place naturellement. Certaines font sens après coup, comme la séquence où Messier est invité à Arrêt sur images. II faut se remettre dans le contexte de l'époque : Messier était très consensuel à ce moment-là. C'était le chouchou des médias, et trouver anormal que l'on se comporte ainsi avec lui sur un plateau de télévision n'était pas évident à première vue.

 

 

La suite ...